Miami entre Design et Art

Miami, nouvel eldorado du Design, de l’Art et du Luxe ? 

the-design-district-experience-1

Quand on vous dit Miami, vous pensez aux longues étendues de sable fin, à la Jet-Set, aux boites de nuit, aux longs Buildings qui longent la baie de Miami Beach et à la forte migration cubaine ?

Miami s’avère être depuis le début du XX eme siècle, une ville qui ne dort jamais, elle s’accélère à une vitesse fulgurante. Aujourd’hui , elle se veut être une ville artistique, culturelle dans un art du luxe.

MIAMI DESIGN DISTRICT 

images

Historiquement, il fait parti du quartier de « Buena Vista » , au sud du quartier de « Little Haïti » et du quartier Arty de « Wynwood« . Il est composé principalement d’anciens entrepôts de faible hauteur qui ont été convertis en espaces commerciaux.

C’est un quartier Design et haut de gamme en plein essor. On y retrouve près de 130 galeries d’Art, des salles d’exposition, des magasins de luxe, des restaurants gastronomiques, des bars tendances, des boutiques d’antiquaires, des magasins de décoration spécialisés  et des services créatifs.

Chaque deuxième samedi du mois, une soirée nommée Art & Design Night est organisée par les commerçants. La « Hight Miami Society » s’y retrouve évidemment pour découvrir les nouvelles oeuvres d’Art mais aussi se montrer en faisant son shopping et se retrouver autour des grandes tables du célèbre Michael Schwartz ou de Michelle Bernstein. Tout a été pensé pour que le Design District soit le lieu ou l’on puisse tout trouver.

Cela permet évidemment au Design District de créer l’euphorie et « un coup de pouce » aux commerces de luxe.

A la différence des centres commerciaux, on y laisse sa voiture pour se promener et flâner. Par ailleurs, le célèbre centre commercial Bal Harbour qui constituait le paradis du shopping de luxe à Miami est en chute libre : les grandes Maison se sont delocalisées vers le Design District, notamment 15 marques du groupe LVMH et 12 du groupe Richemont.

Les plus grandes marques de luxe se sont installées (Hermes, Lanvin, Louis Vuitton, Givenchy, Louboutin, Pucci …) avec des magasins plus beaux les uns que les autres. Il s’agit d’une vraie compétition avec des architectures grandioses, un design futuriste et un display unique.

MIAMI ART BASEL 

Cette Manifestation d’Art Contemporain existe depuis les années 70 mais mai elle est créée en 2002 à Miami.  Toutes les formes d’Art y sont représentées : peinture, sculpture, installation, photographie, performance, video … Les expositions sont organisées par secteurs, consacrés chacun à un type particulier de galeries, d’oeuvre d’Art ou d’Artistes.

Pourquoi est-elle si connue ? 

Des son inauguration, la foire a connu un succès fracassant tant au niveau des ventes que de la fréquentation. Il s’agit d’un tremplin culturel entre les cultures Nord-américaines, Latino-américaines et européennes. Il y a une forte concentration d’un niveau de vie élevé, des ambitions d’institutions culturelles, de nombreux collectionneurs d’Art et des artistes attachés à l’image que représente la Floride.

Pour les jeunes artistes, c’est l’occasion de se présenter à travers des expositions personnelles dans des stands ou des galeries. Cette foire précipite la carrière des jeunes artistes.

Néanmoins, cette foire d’Art contemporaine est aussi de plus en plus un festival de People qui grâce à la présence de nombreux médias du monde entier, devient une « Fashionnable Art Basel ».

Aujourd’hui, on vient aussi par intérêt, on entretient sa publicité. Les acteurs, créateurs, et autres chanteurs organisent des soirées au sein de leurs somptueuses maisons ou dans des lieux haut de gamme réservés à des personnalités VIP. C’est devenu « The place to be ». Le problème, c’est qu’au sein de cette foire on parle plus de « Gossip » ou des « famous people » présents  que de la promotion de jeunes talents ou autres artistes en vogue. Ainsi, cette dernière s’est notamment tourne vers le « Miami Design District » pendant la « Miami Art Week » qui précède la « Art Basel« .

Entretien avec le galeriste de Markowicz Fine Art : 

10990791_10153059891449449_7235634959288057354_n

Bernard Markowicz est un français installé à Miami depuis plus de dix ans. Aujourd’hui, il est l’un des pionniers du Miami Design District et sait faire la différence en apportant sa « French Touch ». 

Pourquoi avez-vous choisi le Miami Design District  ?

« Je me suis installé dans le Design District, il y a plus de six ans avant que ce soit le temple du luxe. Ce qui m’a attiré à l’origine c’est la présence de Maisons de Design intéressant. Nous y rencontrions des designers d’intérieurs ou des visiteurs cherchant à décorer leurs maisons. Ils étaient notamment dans l’optique d’acquérir des oeuvres d’Art.  Aujourd’hui avec l’initiative du Promoteur Criag Robins et Bernard Arnault, c’est devenu « le lieu le plus upscale de Miami », avec l’Avenue Montaigne à Paris ou Rodeo Drive à Los Angeles. Ce quartier représente un lieu unique pour l’Art contemporain. Par ailleurs, on y trouve de nombreuses rues marchandes. A Miami, il n’en n’existe pas ce qui rend le Design District unique à  la différence des autres centres commerciaux couverts et confinés. »

Qu’est-ce que représente une Galerie d’Art au sein du Miami Design District  ?

« L’autre avantage du Design District c’est qu’il s’adresse à un univers autour de l’Art et du Design : la mode, la décoration, des spectacles, des représentations mais aussi des musées et galeries. Cela en fait un lieu d’exception ! »

Au sein de votre galerie, quel type d’Art  proposez –vous ?

« Art Moderne contemporain, Pop Art, Street Art et second marché Nous avons beaucoup d’Artistes tels que (Warhol, Botero, Karina Chechik,Carol Feuerman, Alain Godon, Jeff Koons, Bacon…) ». Nous proposons des peintures, des lithographies et des sculptures. 

Comment sélectionnez-vous vos artistes  ?

« Secret (rires). J’aime promouvoir de jeunes artistes français. »  

Comment vous différenciez-vous par rapport aux autres galeries du Design District  ?

« On essaye d’être dans un mixte entre oeuvres décoratives et œuvres d’exception, avec une gamme de prix allant de 5000 a 500 000 Dollars. Nous avons aussi des artistes en exclusivités que l’on ne retrouve nulle par ailleurs notamment Alain Godon, Carole Feuerman, Idan Zareski ou Steven Gagnon »

Pensez-vous que cela vous permettra une meilleure visibilité et notoriété  ?

« Absolument, c’est déjà le cas. C’est un quartier qui s’agrandit et qui est de plus en plus sollicité. »

Avez-vous décider d’une architecture ou d’un design particulier pour représenter l’image de votre «  Galerie  »  ?

« Oui, on a choisi un style SOHO. Poutres apparentes, décoration industrielle, acier, béton cirée, ouverture vitrée sur la façade ce qui permet d’inciter le client à entrer dans la galerie si une oeuvre lui plait au loin…. »

Quand avez-vous ouvert votre boutique  ? Quelle est votre clientèle ?

« La boutique a été inaugurée au mois de décembre 2015. De nombreux clients sont venus, les anciens de « Bal Harbour » ainsi que les nouveaux amoureux du Miami Design District. Il y a un vrai changement de clientèle, haut de gamme. La galerie intrigue et nous avons déjà réalisé des ventes prometteuses ».

Participez-vous à la Miami Art Basel   ?

« Bien sure … Elle nous permet une incroyable crédibilité et une visibilité internationale malgré la très forte concurrence des meilleures galeries du monde entier. Les plus grandes et les plus prestigieuses sont présentes. Au sein du Design District, nous avons la chance de ne pas passer inaperçus.  Cette année, la foire nous a beaucoup apporté en terme de notoriété, de nouvelle clientèle ainsi qu’au sein de la presse internationale »


Retrouvez la Galerie Markowicz Fine Art sur :

Site http://www.markowiczfineart.com/

Facebookhttps://www.facebook.com/MarkowiczFineArt

 


 

Miami, it is the new Eldorado of Design, Art and Luxury?

the-design-district-experience-1

When you think about Miami, you think to long stretches of fine sand, the Jet-Set, the night clubs, long Buildings who bordering the Bay of Miami Beach and the strong Cuban migration?


Since the beginning of XX th century, Miami proves that it is a city who never sleeps. Today Miami wants to be an artistic city, in a cultural Art luxury.

MIAMI DESIGN DISTRICT

Historically it is part of the district of « Buena Vista« , south of the district of « Little Haiti » and Arty neighborhood « Wynwood. » It is mainly composed of former low-rise warehouses that have been converted into commercial spaces. It is a design area and high-growing range.

We can find almost 130 Art galleries, showrooms, designer shops, gourmet restaurants, trendy bars, specialty shops decoration and creative services.

Every second Saturday of each month, an evening called « Art & Design Night » is organized by traders. The « Miami Hight Society » obviously found it to discover new artworks but also show doing it shopping and gather around large tables of the famous Michael Schwartz and Michelle Bernstein. Everything has been designed for the Design District is the place where one can find everything.

This obviously allows the Design District to create euphoria and boost luxury shops. Unlike shopping centers , you let your car to walk and stroll.

Furthermore , the renowned Bal Harbour shopping center which was the paradise of luxury shopping in Miami is in free fall : the big Maisons were relocated to the Design District , including 15 brands of LVMH and 12 of Richemont Group. Most luxury brands have settled ( Hermes , Lanvin, Louis Vuitton , Givenchy, Louboutin, Pucci … ) with great shopping as each other .

This is a real competition with grandiose architecture, futuristic design and a unique display.

This Contemporary Art fair existed since the 70’s but it is created in May 2002 in Miami. All forms of art are represented: painting, sculpture, installation, photography, performance, video … The exhibitions are organized by sectors, each devoted to a particular type of galleries, works of art or artists .

Why is it so famous?

During the inauguration, the fair was a resounding success both in sales as attendance. This is a cultural platform between the North American, Latin American and European cultures.

There is a high concentration of a high standard of living, the ambitions of cultural institutions, many collectors of Art and artists attached to the image that represents Florida.

For young artists, it is an opportunity to introduce themselves through personal exhibitions in galleries or stands. This fair precipitates the careers of young artists.

Nevertheless, the contemporary art fair is also increasingly a People festival through the presence of numerous media worldwide, becoming a « Fashionnable Art Basel« . Today, it also comes from interest, it maintains its advertising. Actors, designers, and other singers organize parties in their lavish homes or upscale places reserved for VIPs.

It has become « the place to be. » The problem is that within the fair there is more talk of « Gossip » or « famous people » present as the promotion of young talent and other artists in Vogue. Those clients turns « Miami Design District » during « MiamiArt Week » preceding the « Art Basel ».

Interview with the owner of Markowicz Fine Art:

10990791_10153059891449449_7235634959288057354_n

Bernard Markowicz is a French man based in Miami since ten years ago. Today it is one of the pioneers of the Miami Design District and knows the difference by bringing its « French Touch« .

Why did you chose the Miami Design District?

« I settled in the Design District, there are more than six years before this is becomming the temple of luxury. What attracted me originally was the presence of interesting Design brands. We met interior designers or visitors seeking to decorate their homes. They were particularly with a view to acquiring an artwork. Today, with the initiative of the Promoter Craig Robins and Bernard Arnault, it became « the most upscale place in Miami « , with the Avenue Montaigne in Paris or Rodeo Drive in Los Angeles. This area represents a unique venue for contemporary Art. Moreover, there are many shopping streets. In Miami, it does not exist which makes the single Design District unlike other covered and enclosed shopping malls.  »

What is an Art Gallery in the Miami Design District?

« The other advantage of the Design District is that it addresses a universe around the Art and Design: fashion, decoration, , performances as well as museums and galleries who makes an exceptional place!  »

In your gallery, what type are you proposing?

« Modern Contemporary Art, Pop Art, Street Art. We have many artists such as (Warhol, Botero, Karina Chechik, Carole Feuerman, Alain Godon, Jeff Koons, Bacon …) ». We offer paintings, lithographs and sculptures.

How do you select your artists?

« Secret (laughs). I like to promote young and french artists. »

How do you differentiate yourself against other’s Design District galleries?

« We try to be in a mixed between works and decorative works of exception, with a price range from 5,000 to 500,000 $. We also have exclusives artists that can not find anywhere else including Alain Godon, Carole Feuerman, Idan Zareski or Steven Gagnon  »

Do you think this will allow better visibility and notoriety?

« Absolutely ! This is a neighborhood that is growing and is increasingly sought. »

Did you decide on a particular architecture or design to represent the image of your « Gallery »?

« Yes, we have chosen a SOHO style. Exposed beams, industrial design, steel, concrete waxed, glazed opening on the front…. « 

When did you open your shop? Who are your customers?

« The shop was opened in December 2015. Many customers came, the olders of » Bal Harbour « and the new lover of the Miami Design District. There is a real change in customers, high end. The gallery plot and we have already achieved promising sales.

 » Do you participate in Art Basel Miami?

« Well sure … It allows us an incredible credibility and international exposure despite the fierce competition of the best galleries in the world. The largest and most prestigious are present. In the Design District, we have the chance to do not go unnoticed. This year, the fair has brought us a lot in terms of notoriety, to new customers as well as within the international press « 

Where to find Markowicz Fine Art : 

Website http://www.markowiczfineart.com/

Facebookhttps://www.facebook.com/MarkowiczFineArt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s